Profil de l’American Staff

amstaff

Histoire et origines

Créé au Royaume-Uni vers le 19e siècle, ce chien est issu du croisement entre terriers et bulldogs. Il fut conçu d’abord pour satisfaire les divertissements très populaires de l’époque : les combats entre chiens et taureaux, lions, ours, etc. Le désir d’obtenir un animal toujours plus combatif et résistant amena les éleveurs à multiplier les brassages entre bulls et terriers. Importé aux États-Unis à partir de 1800 par les immigrants irlandais et britanniques, il subit d’autres croisements qui allèrent peu à peu le distinguer de son cousin anglais le Staffordshire bull-terrier.

Reconnu tout d’abord comme Bull-and-terrier, pit-bull, pit bull-terrier, American pit bull-terrier, yankee terrier, ce n’est qu’en 1975 que la dénomination de la race American Staffordshire Terrier fut enregistrée comme telle par l’AKC.

Aspect physique

L’American Staffordshire terrier donne une sensation de très grande force en relation avec son corps bien compact et musclé. La hauteur d’un mâle oscille entre 45 et 48 cm au garrot, pour 43 à 45 cm chez les femelles avec un poids de 25 à 30 kilos. Il affiche une tête au stop très prononcé aux arcades zygomatiques. Des oreilles bien dressées toujours à l’écoute accentuant cette sensation d’éveil et de force.

Législation

La race American Staffordshire terrier appartient au standard n. 286 de la FCI. Il est inclus dans la catégorie 3 (terriers), section 3 (bulls). La loi française du 6 janvier 1999 considère l’Amstaff LOF comme un chien de catégorie 2 (chiens de garde et de défense).

L’Amstaff non LOF appartient lui, à la catégorie 1 (chiens d’attaque). Leur détention requiert un permis spécial à solliciter à la mairie de votre domicile de résidence. L’obtention de ce permis est conditionnée à l’assistance à un cours de formation du maître et une évaluation comportementale du chien.

Caractère

L’American Staffordshire terrier allie l’agilité des terriers à la puissance et à la force des bulldogs. Sa résistance à la douleur n’a d’égale que son courage. Ce grand sportif débordant d’énergie a besoin de se dépenser tous les jours. Joueur, il est partant pour toute activité ludique proposée. Bon gardien, il défendra en toute fidélité ses maîtres.

Excellent chien de compagnie, il reste cependant territorial et donc dominant avec ses congénères. Une éducation réussie passera donc par une socialisation continue. Têtu, un brin cabochard, il a besoin d’une discipline qui n’exclut pas les caresses.

3 Comments

  • bonjour, je suis belge, un voisin se débarassait de son staff de 3 ans comme il etait aveugle il ne lui convenait plus, nous l’avons receuilli hormis le fait de ne rien laisser trainer dans ses pattes pour ne pas qu’il se blesse au début, nous l’avons gardé 8 ans notre gros bb « kero  » , de retour de vacances a marseille, on a forcé la caravane et la porte de sa cage de voyage, comme on ne savait ou on nous l’avais volé a contre coeur on est retourné chez nous, et une semaine + tard un chenil en Ardéche nous sonne pour nous dire qu’il avait notre bb mais cathégorie 1 ils allaient le piquer 3 jours + tard . ils n’on jamais penser que nous ferions 1700 km aller retour pour aller le rechercher, qd on est arrivés on l’apellé il s’est roulé a nos pieds de bonheur les soigneurs n’avaient jamais vu ca d’un staff meme aveugle il nous a reconnus , il a aimé mes chats , le matin il mettait sa geule sur l’accoudoir du fauteuil pour que les chats viennent se frotter meme les siamois lol je n’ai jamais eu meilleur chien que ce gros bb staff, il nous manque il est mort de vieillesse merci de m’avoir lu

  • on m’a laissé un staff coupé un male depuis 3 ans il est le plus doux des chiens ne montre jamais les dents ‘j’avais un berger allemand ca lui arrivait ) avec les enfants il est super jamais vu ca je l’adore on me l’a repris durant 3 jours il a hurlé sur le rebord de la fenetre je ne quitterais jamais .a part sa force et ses promenades il est le plus aimant des chiens il a choisit sa maison quand son ancien maitre vient a la maison il se réfugie sur son canapé et la je crois bien qu’il ne partirait avec personne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *